Accéder au contenu principal

TEST 360 - Battlefield : Bad Company 2

Bolivie, Chili, Népal... Battlefield Bad Company 2 compte bien, dans son mode campagne, vous faire faire le tour du monde ! Arme au poing évidemment, puisqu'il s'agit ici d'un FPS pur jus, challenger affirmé de l'ultra populaire ModernWarfare 2 d'Activision

On suit d'ailleurs l'histoire de cette campagne avec un intérêt certain, les phases d'action étant variées dans l'ensemble autant que les décors qui valent aussi le coup d'oeil. D'autant qu'on peut ici détruire une grande partie des bàtiments qui composent ces niveaux pour un spectacle pyrotechnique bluffant. Surtout lorsqu'on prend, par exemple, les commandes d'un char d'assaut. Dommage qu'à certains moments l'intelligence artificielle de vos coéquipiers soit surprenante pour ne pas dire franchement absurde.

Passons, car outre cette petite dizaine d'heures de jeu en mode campagne, l'intérêt de ce Bad Company 2 réside bien évidemment dans son mode multijoueur. Outre différents modes de jeu gràce auxquels les habitués de Battlefield retrouveront vite leurs marques, le titre propose dix cartes de jeu différentes sur lesquels jusqu'à 24 joueurs (sur Xbox et PS3, et 36 sur PC) s'affronteront. Eclaireur, médecin, ingénieur ou troupe d'assaut, choisissez votre spécialité et enchaînez les parties pour engranger un maximum de points gràce auxquels vous gagnerez niveaux et nouvelles aptitudes.

 La montée en niveau (jusqu'au level 50) est à ce propos bien plus lente que celle de Modern Warfare. Il faudra donc être sacrément patient. Au coeur de la bataille il faudra savoir faire preuve d'un certain sens tactique. Il faudra par exemple prendre en compte la destrcution des bàtiments : il est parfois plus facile de faire écrouler un immeuble entier sur une troupe ennemie que de tenter de sniper un par un tout ce petit monde. Avec une visée moins précise mais sans doute plus réaliste que celle de Modern Warfare 2, Bad Company 2 demande un certain doigté. Et ce même à bord des différents véhicules qu'il est possible d'emprunter sur le terrain : char, jeep, hélicoptère, quad...

Bref, techniquement moins poussé qu'un Army of Two : The 40th Day, Battlefield Bad Company 2 apparaît comme une alternative tout à fait valable au titre d'Activision. En insistant sur les spécificités de la saga Battlefield, les coyotes de Dice ont composé un FPS qui s'impose d'emblée comme un très bon titre.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les nouveautés de FIFA 18

Presque 1 mois après la sortie de son excellent FIFA 18, Electronic Arts donne un nouveau souffle à son titre phare à l'aide d'un patch et d'un contenu supplémentaire plutôt alléchant.

Le pack Ultimate Team est un ajout de taille pour la licence. Il intéressera avant tous les amoureux de la gestion d'équipes et les collectionneurs de toutes sortes.

Ce mode vous offre la possibilité de gérer, sous forme de cartes, les joueurs de votre propre équipe, le but étant bien sur de rassembler sous votre commandement les meilleurs joueurs de la planète et de se mesurer à d'autres Dream Team.
Comment vous procurer des cartes ? Rien de plus simple, rendez vous dans le menu adéquat et choisissez la méthode qui vous plaît : achat, vente ou échange. Vous pouvez échanger une carte contre une autre ou mettre l'une des vôtres aux enchères (avec offre minimale, offre actuelle et temps restant pour surenchérir), mais le coeur du système reste l'utilisation des crédits fifa. Les…

Jouer défenseur dans Fifa Ultimate Team 18

voici quelques conseils pour les gamers fans de fifa 18 selon le site stat-foot.fr le spécialiste des news Fifa Ultimate Team.


Sur coup de pied arrêté, en phase défensive, assurez le marquage du plus grand joueur adverse !
Pour les mêmes raisons qui vous autorisent à monter aux avant-postes sur corner, en défense, prenez vos responsabilités sur les corners et les coups francs ! Restez au marquage du plus grand joueur de l'équipe adverse et empêchez-le de se montrer dangereux sur les ballons aériens !

 Si vous êtes sous pression, ne prenez aucun risque et dégagez le plus loin possible !
En plus d'être l'un des plus grands défenseurs de l'histoire, Franco Baresi se distinguait par ses chandelles, envoyées au loin sans ménagement. Si ça ne fait pas avancer le schmilblick, ça débarrasse ! Ces longs dégagements ont au moins le mérite d'écarter tout danger...

Si le second stoppeur est en duel avec un adversaire, jouez en couverture... Pour passer la seconde lame !
Quand l…