jeudi 16 juillet 2015

FIFA 16 - un bon cru ?

En cette saison , fleurissent les Call of ... Si tu cherches la guerre, passe ton chemin . Cette saison est aussi celle des FIFA et autres PES, surtout une année d'Euro 2016 en France ! . J'ai chaussé mes crampons et pris sur moi, de FIFA, tester ... 

Genre : Sport
Studio & Editeur :
EA Sports
Plates-formes :
XBox 360, PS2, PS3, Wii, PC, DS et PSP
Nombre de joueurs :
1-4, 2-4 en co-op
Multijoueur :
2-20
Testé sur :
XBOX 360

Sortie : 23
/09/2015


Il est des traditions qui durent plus que d'autres . Si la pérennité de la fête d'Halloween dans l'Hexagone semble compromise, chaque début d'automne voit son FIFA nouveau millésime arriver talonné quelques semaines plus tard par son éternel hybride "bridé" PES . A l'instar du beaujolais nouveau, ce FIFA nouveau a-t'il un goût de banane ou amer ? Allons-nous pouvoir acheter des crédits fifa pas cher afin de constituer des équipes FUT 16 de rêve (sans avoir à jouer des tonnes de match ou de tirer au sort pour les packs fifa ...). C'est ce qui reste à voir ...

Petite ANTHOLOGIE du FOOT vidéoludique .

Vous connaissez toutes et tous ce vieil adage, qui dit, en substance, que l'Histoire est un éternel recommencement . Merci aux Girondins de Bordeaux et aux Marseillais de l'avoir démenti en brisant le règne du Roi Lyon ! Tout cela pour dire que c'est souvent vrai .

Dans des temps immémoriaux
, il y a 25 ans, les gamers découvraient les 1ers jeux de foot qui n'étaient, avouons-le, guère plus que des subbutéo . Le Gary Lineker's football sur Amstrad CPC, ça vous rappelle quelque chose ?
Le premier hit de foot vidéoludique fut Kick Off qui régna sans partage sur les plates-formes de l'époque . Et devinez quoi ? Un beau jour, un challenger se présenta et lui ravit sa couronne grâce à un gameplay révolutionnaire, je veux parler de Sensible Soccer . Un gameplay fabuleux, un jeu Maître déchu de son trône, ça ne vous rappelle rien ? Les nostalgiques ou les curieux peuvent, à ce propos, retrouver ce jeu en version remasterisée sur le Market Place XBox Live ...


Dans les années 90, les licences Super Sidekicks (Néo-Géo) et Virtua Striker (SEGA) envahirent les salles d'arcade et me délestèrent d'un nombre considérable de pièces de 10 francs (1.57 € pour les plus jeunes) .

La Saison 1994/1995, qui allait sacrer les Canaris et officialiser le label "Jeu à la Nantaise" est celle de tous les changements .

Les 1ers Pentium débarquent accompagnés de Windows et une nouvelle licence footballistique naît : FIFA .

Ce FIFA, outre le fait d'être homologué par la FIFA et d'y retrouver les noms des joueurs, des clubs ou des compétitions officielles, a pour nouveauté notable de proposer un jeu plus simulation .

Un nouveau règne commence mais déjà, au Pays du Soleil Levant, Konami prépare la contre-offensive et sort Intenational Superstar Soccer ou ISS pour les fainéants et les intimes ou les fainéants intimes . Malgré d'évidentes qualités, l'avantage commercial reste à FIFA, saus doute dû à l'agrément d'y retrouver les noms des joueurs .

Les saisons passent, les machines aussi . La PlayStation 2 débarque et avec elle, une nouvelle licence émerge : Il s'agit de Winning Eleven du même Konami, plus connu sous nos latitudes sous le nom de Pro Evolution Soccer ou PES .

Malgré l'absence de licences officielles, ce jeu de par son gameplay, le réalisme (NdR : Pour l'époque) du toucher et de la conduite de balle, va "kicker" FIFA de nombre de ludothèques pour nombre d'années .

 Amusant parallèle, le FC Nantes, à la même époque, est de nouveau Champion de France ! L'engouement suscité est tel que les PES Leagues se créent, et que Konami, au fil des saisons, obtient de plus en plus de licences . A l'instar des clubs du championnat de France, FIFA se fait dévorer par le Lyon PES et subit son pressing sans savoir comment réagir .

 
Saison 2014/2015, le 1er PES véritablement next gen, PES 2015, perd l'avantage à cause, notamment, d'un mode de jeu en ligne complètement raté et d'un FIFA 16 véritablement innovant qui opère un marquarge individuel strict et le tacle sur bien des critères . FIFA 16 optimise les améliorations de FIFA 15 en accélérant son jeu et PES, comme Lyon en championnat, met un genou à terre après des années de suprématie ...


Ce qu'il faut retenir, il faudra attendre un nouveau titre nantais pour voir un nouveau jeu de foot s'imposer . Ces derniers ayant été relégués cette saison en L2, je crains qu'il nous faille nous contenter de FIFA et PES quelque temps encore !









dimanche 21 juin 2015

Chronique du jeu Battlefield 3 sur PS3

Nous le savons tous, en cette fin d'année il y a les pros Call of Duty et les autres qui jouent à Battlefield. Je ne vous proposerais pas un comparatif des deux jeux, car premièrement je n'ai pas encore eu l’occasion de tester Call of Duty Modern Warfare 3 (puisque j'ai reçu la version Xbox 360 et je n'ai plus la Xbox) et deuxièmement car déjà un bon nombre de sites l'ont fait.
C'est donc après avoir fait le mode solo en mode normal et en ayant passé 14h22 sur le mode multijoueurs (je suis précis... mais merci Battlelog !) que je vous propose de découvrir mon avis sur Battlefield 3. Est-il à la hauteur de tout ce que nous entendons depuis déjà des semaines ? Son mode solo est-il vraiment complet ? Et est-ce que Battlelog est vraiment utile ?

Graphismes

On débute avec un point qui fait débat depuis la sortie du jeu. Alors que le jeu s’annonçait être splendide, ce n'est au final pas vraiment le cas. Mais en même nous n'avons vu jusqu’à maintenant que des vidéos du jeu tournant sur des PC qui sont des bêtes comme il n'en existent pas d'autres. Alors en même temps, il fallait un peu se douter du résultat. Après, je ne trouve pas non plus que le jeu est vraiment horrible. Je le trouve plutôt jolie et les décors sont très bien fini. Le jeu reste globalement très joli et il n'est pas si décevant que ça. Je dois avouer ne pas trop avoir comprit les critiques qu'il a reçu sur ce point car si on compare à un Call of Duty (bon, j’arrête de troller et pour info je l'ai vu tourner quand même donc je me permet de comparer). Le nouveau moteur Frostbite n'est pas à la hauteur de ce que l'on espérait mais il ne faut pas oublier que nous sommes sur console. Mais on notera tout de même que par exemple lors d'explosions, les particules sont vraiment très jolies tout comme les effets de lumières.
Note : 16/20

Jouabilité

Sur ce point, pas grand chose à redire. On reste sur un FPS et c'est toujours très maniable. On appréciera aussi de parfois devoir participer dans certaines cinématiques en devant appuyer sur une série de boutons à la suite. Je trouve plutôt que c'est bien accessible à la plupart des personnes et même n'ayant pas forcément une grande expérience avec les FPS. Je trouve les visés par exemple très précise. Sur ce point rien à redire, et ça ne gâchera en rien le plaisir de jeu.
Note : 18/20


Bande son

Alors là, chapeau ! On s'y croirait, un peu de plus est on est transporté dans la télé. On notera déjà le doublage qui est fait entierement en français et ça c'est toujours sympa. Après je dois dire que les commentaires fait lorsque vous jouez ne sont pas inutiles et c'est plutôt bien d'éviter que les memes paroles reviennent tel un robot qui vous parle... Ensuite tous les moindres bruitages sont justes parfait ! DICE à fait de l'excellent travail sur ce point, et on ne peut que les féliciter. C'est un vrai régal que de jouer à Battelfield 3 avec un home cinéma par exemple, les bruitages sont d'un réaliste surprenant et le moindre rechargement ou bien explosions vous feront croire que ça se passe dans votre salon (ou presque).
Note : 20/20


à suivre ...

jeudi 4 juin 2015

Jeu El Shaddai : Ascension of the Metatron

J'ai reçu il y a plusieurs jours El Shaddai sur PlayStation 3 de la part de Konami. Je n'ai pas eu le temps d'écrire le test rapidement pour vous le proposer dans les délais les plus courts, c'est donc pour cela qu'il arrive avec un peu en retard... Mais mieux vaut tard que jamais, non ? :p. Je vous propose donc le test d'un jeu que je décris un peu comme un OVNI des jeux-vidéo, c'est juste improbable mais pourtant c'est bien vrai. On se retrouve avec un jeu très original, mais ne serait-ce pas péjoratif pour le jeu et mon avis sur celui-ci au final ?

 
Éditeur : Konami
Sortie française : 8 septembre 2011
PEGI +12


Pour tout vous dire, j'ai repoussé un peu le test car j'ai eu quelques soucis en l'écrivant... Je l'ai rédigé une première fois, puis suite à une mauvaise manipulation, tout ce que j'avais écris n'a pas été enregistré. Cela m'a permis de me faire un avis plus complet sur le jeu. A vrai dire, je crois que je n'ai toujours pas compris tout le jeu, c'est peut-être moi aussi, il m'arrive parfois d'être complètement à l'ouest :p Mais je dois dire que ça ne m'a pas du tout empêché de profiter du jeu.

Graphismes

Mais là, c'est le gros point du jeu ! Rien que pour ça, j'ai vraiment apprécié de pouvoir tester El Shaddai. Avec un style unique et un univers original, ce jeu saura vous emmener dans le monde fabuleux d'El Shaddai. Un soin tout particulier a été apporté aux décors et le tout avec une finesse impressionnante. Je dois dire que ce jeu est unique et que les gars qui sont derrière ont fait un boulot colossal ! C'est certainement un des plus beaux jeux auquel j'ai joué depuis très longtemps. Pour résumer, en un seul mot : splendide.
19/20

Gameplay

Rien de bien intéressant malheureusement sur ce point, vous appuyez toujours sur les mêmes boutons et vous commencez par vous ennuyer au bout de quelques minutes. Il faudra répéter du début à la fin du jeu, les mêmes opérations sur votre manette. Après, nulle activité très difficile pour prendre en main le jeu, même si avec son style original, j'attendais un gameplay et une jouabilité au même niveau. On regrettera aussi le fait que le jeu propose seulement 3 armes différentes...
12/20

Bande son

Je ne m'y attendais pas, mais alors là ! J'ai tout simplement adoré la bande son du jeu qui s'avère coller complètement à l'univers du jeu. Autant pour la musique que pour le doublage ou bien les bruitages. Le jeu se trouve être encore une fois presque parfait sur ce point, je vous invite au passage à écouter quelques extraits de la bande original du jeu à cette adresse : http://www.square-enix.co.jp/music/sem/page/elshaddai/
18/20

Durée de vie

C'est plutôt satisfaisant car il vous faudra une dizaine d'heures pour terminer le jeu et pour parcourir les 11 chapitres. Autant dire que la difficulté du jeu étant plutôt élevée, vous recommencerez facilement plusieurs fois certains chapitres, ce qui peut facilement rallonger sa durée de vie. Malgré tout, vous parcourrez tous les niveaux et vous serrez déçus une fois arrivé à la fin du jeu.
15/20

Scénario

Pour être honnête, je n'ai pas vraiment compris le scénario d'El Shaddai tout de suite. Il est aussi spécial que l'est le jeu, alors il n'est pas forcément compréhensible au premier abord. Mais en même temps, je n'avais pas forcément suivi, et j'ai recommencé le jeu. J'ai donc ensuite pu comprendre, mais dans tous les cas et pour éviter de spoiler, je ne m'attarderais pas sur le sujet et j'éviterais par la même occasion de noter le jeu sur ce point.
--/20

Au final ?

Au final, on se retrouve avec un jeu vraiment sympathique et original. J'attendais beaucoup ce jeu, je ne suis pas déçu, c'est une vrai perle vidéo ludique !  Pour le coup, on peut dire qu'avec ce jeu, le jeu-vidéo est un vrai art à part entière je vous l'assure. Une chose est certaine, vous ne vous ennuierez pas une seule seconde ! Cependant, on regrettera peut-être les quelques soucis au niveau du gameplay. Ceci dit, vous prendrez tout de même plaisir à parcourir tous les chapitres que propose le jeu, et qui se termineront en un peu plus de dix heures. Mais il faut quand même préciser que c'est un genre un peu spécial tout de même, qui ne conviendra pas à tout le monde, c'est vrai. Il n’empêche que ça reste pour moi un gros coup de cœur et une très belle découverte. C'est le premier jeu qui décroche la mention coup de cœur sur le blog !